BADIA

Actu :

PREPARATION DE L’ALBUM “MUSICALEMENT NEUTRE”

TOURNÉE FEAT TAPE TOUR DANS TOUTE LA FRANCE

 

 

 

Bio :

BADIA, le rap au féminin, 10 ans d’activisme au sein du hip-hop français : Badia n’a plus rien à prouver dans le milieu underground. La rappeuse de Chambéry sort son premier album, « Donne l’alerte ! » (sortie 2011). Son titre donne le ton : elle ne fera pas de concession. Bercée aux sons du rap américain depuis son plus jeune âge, c’est en 1997 que vient la révélation. Besoin de s’extérioriser et de mettre ses idées en musique, Badia décide d’affûter sa plume et de monter un premier groupe. Ce sera « BAD MIC », composé de 3 MC, de 2 rappeuses et d’un Dj. Grâce à une bourse du tremplin Nescafé, Badia et ses Partners in rhymes se structurent et accouchent d’un premier album : « Ne Lâche pas l’affaire » en 1998. Pendant 5 ans, les MC parcourront les routes de France où ils se produisent sur scène et assurent les premières parties d’artistes comme 113, Alibi Montana, Screed Connexion, Cheb Mami, Mafia Underground, etc. Malgré la sortie du single «Ça se passe comme ça »en 2002, le groupe se dissout la même année. L’aventure continue alors en solo pour Badia, bien décidée à atteindre son but et à réaliser ses rêves. Au fil des années, Badia se forge une solide expérience scénique, et participe à de nombreux projets qui mèneront à l’élaboration de son premier album solo « Donne l’alerte ! ». Déjà plébiscité sur le Web avec plus de 1 000 000 visites sur Hitmuse et sur son Skyblog, le titre « T mal barré » marque le début d’une aventure, celle du rap au féminin, d’une artiste affirmée. Fruit d‘1 an de travail intensif en studio, l’enfant terrible du rap au féminin est né ! Mélange de rimes tranchantes (« T mal barré », « Bizness illicite ») et de morceaux plus intimistes (« L’orphelin », « A toutes nos mères », « J’ai vu »), Badia a su créer un univers musical riche et coloré, forte de ses origines et de son vécu. 2011 marque l’avènement d’un nouveau rap, celui du RAP AU FEMININ… ....

Poster un commentaire :
Email :
Pseudo :
Votre commentaire (xxx caractères maximum) :